Sign in / Join

Comment faire pour avoir un avocat rapidement ?

4,1/5 - (11 voix)

Avocat gratuit

A voir aussi : Quel est le salaire minimum d'un comptable ?

3 conditions pour l'aide juridique

A lire également : Colis Le Bon Coin : des expéditions depuis chez soi

Toute personne, quels que soient sa nationalité, son âge, son sexe, sa culture, son niveau ou son lieu de vie, a le droit d'accéder à la justice.

Chacun a droit à un procès équitable, conformément à l'article 6 de la Convention européenne des droits de l'homme.

L'avocat est un partenaire de justice et un acteur essentiel dans la pratique universelle du droit.

Il est donc essentiel que tout le monde ait accès à un avocat.

C'est pourquoi les personnes aux revenus modestes ont accès à un avocat gratuit.

Il s'agit d'une aide juridique, qui peut être totale ou partielle.

Cette aide juridictionnelle (ou AJ) est un paiement des honoraires d'avocat par l'État, sous certaines conditions.

Voici les conditions pour obtenir de l'aide d'un avocat gratuit.

>> Qui peut avoir accès à un avocat gratuit ?

▶️ Personnes physiques dont les ressources sont insuffisantes

▶️ Les personnes morales à but non lucratif ayant leur siège social en France et ne disposant pas de ressources suffisantes

▶️ Syndicats de copropriétaires de bâtiments ayant leur siège social en France et ne disposant pas de ressources suffisantes lorsque le bâtiment fait l'objet d'un plan de sauvegarde ou lorsqu'un administrateur provisoire est nommé

Une personne morale peut donc bénéficier d'une aide juridique.

>> Comment obtenir un avocat gratuit ?

Les 3 conditions pour qui reçoivent une aide juridique sont les suivants :

✅ Vos ressources sont inférieures au plafond fixé (voir le plafond pour l'aide juridique ci-dessous)

✅ L'action en justice proposée n'est ni irrecevable ni infondée

✅ Vous n'avez pas d'assurance de protection juridique qui couvre les coûts

>> Quel est le plafond des ressources ?

Pour bénéficier de l'aide juridique en 2020, le demandeur doit justifier ses ressources pour 2019.

Il faut démontrer que ses ressources mensuelles pour 2019 sont inférieures à :

▶️ 1 043€ pour l'aide totale juridictionnelle

▶️ 1 564€ pour une aide juridique partielle

Les plafonds de ressources sont affectés en tant que correctifs de dépendance.

Le tableau suivant résume les plafonds de ressources pour 2020 (plafond de l'aide juridique) :

EXCEPTION  : Les candidats recevant l'allocation de solidarité pour les personnes âgées ou le revenu de solidarité active (RSA) sont exemptés de justifier l'insuffisance de leurs ressources.

Le ministère de la Justice met à votre disposition un simulateur d'aide juridique.

>> Quelle est la différence entre une aide juridique complète et partielle ?

▶️ Si vous recevez une assistance totale (100 %) : tous vos frais sont couverts sauf le droit de plaider (13 euros).

▶️ Si vous recevez une assistance partielle : l'État prend en charge une partie de la rémunération des avocats et des agents publics ou ministériels (huissiers de justice, notaires, etc.) en fonction du taux d'assistance partielle accordé.

Si vous bénéficiez d'une aide juridique partielle, vous devez signer un accord pour fixer les frais supplémentaires, qui ne sont pas couverts par l'aide juridique.

>> Quand demander de l'aide juridique ?

L'aide peut être demandée avant ou pendant le cas concerné.

Vous pouvez également demander l'aide juridique pour faire appliquer une décision de justice.

>> Dans la pratique, comment obtenir un avocat gratuit ?

Selon la nature de votre demande, vous devrez remplir le formulaire adapté :

✅ Demande d'aide juridique pour une personne physique : CERFA n° 15626*01

✅ Demande d'aide juridique pour une personne morale à but non lucratif : CERFA n° 15628*01

✅ Demande d'aide juridictionnelle à remplir par l'avocat désigné et désigné : CERFA n° 15627*0

✅ Demande d'aide juridique pour les litiges transfrontaliers dans l'Union européenne en vertu de la directive 2002/8/CE du 27 janvier 2003 visant à améliorer l'accès à la justice dans les affaires transfrontalières

>> Où déposer votre dossier d'aide juridique ?

Vous devez d'abord compiler votre dossier de demande d'aide juridique : le formulaire CERFA dûment rempli et les pièces justificatives.

Ensuite, si vous devez soumettre ce fichier : OU au bureau d'aide juridique du tribunal de votre lieu de résidence si votre affaire n'est pas engagée OU si votre affaire est déjà en cours, contactez le bureau d'aide juridique du tribunal dans la juridiction duquel se trouve le tribunal en charge de votre affaire.

>> Puis-je choisir mon avocat gratuit ?

OUI : Le principe du libre choix d'un avocat par le justiciable est absolu.

Comme tout justiciable, le bénéficiaire de l'aide juridictionnelle a droit à l'assistance d'un avocat qu'il peut choisir librement.

Si vous avez une affaire en droit de l'environnement, vous pouvez contacter un avocat spécialisé dans l'environnement .

En matière pénale, l'avocat est parfois « greffier du bureau », ce qui signifie qu'il est nommé par le président du barreau. Un avocat commis d'office est désigné lorsque vous n'avez pas choisi d'avocat ou lorsque l'urgence ne le permet pas.

Attention : le fait qu'un avocat commis d'office soit désigné pour votre affaire ne signifie pas que vous n'aurez pas à payer de frais. Pour bénéficier de l'aide juridique, vous devez remplir les conditions ci-dessus.

De quoi se souvenir ?

L'accès à un avocat est essentiel pour garantir le droit à un procès équitable.

Pour avoir accès à un avocat gratuit, vous devez déposer une demande d'aide juridique.

Le plus tôt sera le mieux, car les sommes engagées avant la demande d'aide juridique ne sont pas remboursées.

Pour faciliter l'accès à un avocat gratuit, le ministère de la Justice a créé un simulateur d'aide juridique et des formulaires CERFA.

L'accès à la justice est un droit fondamental, n'hésitez pas à l'utiliser !

Références

► Loi sur l'aide juridictionnelle : Loi n° 91-647 du 10 juillet 1991 relative à l'aide juridictionnelle

► Limites d'admission à l'aide juridique à l'échelle 2020:2020

Show Buttons
Hide Buttons