Devenir agent territorial : les points clés à connaître

Un agent territorial s’assimile à une personne employée au sein de la fonction publique territoriale (FPT). Dans ce cadre, travailler dans la fonction publique vous permet d’offrir un sens à votre métier en fournissant vos compétences au service de l’intérêt général. Dans ce cadre, explorez dans ce guide les principaux avantages de ce poste et les étapes pour y parvenir.

Pourquoi devenir agent territorial ? 

Travailler dans la fonction publique fait partie des meilleures alternatives pour immerger dans un secteur en pleine transformation et portant des valeurs fortes. En effet, en offrant des conditions de travail favorables, ce domaine permet à de nouveaux talents d’acquérir un emploi dans lequel ils peuvent réellement évoluer. Dans cette optique, découvrez des annonces ici pour décrocher votre premier poste dans le domaine de la fonction publique territoriale.

Lire également : L'art de la pivot : quand et comment réorienter son business model

Bénéficiez d’une sécurité d’emploi

La fonction publique revêt le premier employeur de France. En effet, la Direction générale de l’administration et de la fonction publique a dénombré 5,7 millions agents publics vers fin 2020. Cette situation est notamment issue des avantages offerts par ses postes. Entre autres, devenir agent territorial permet de bénéficier d’une meilleur sécurité d’emploi. En d’autres termes, le risque de licenciement est très rare.

Profitez de nombreuses possibilités d’évolution professionnelle

L’agent territorial est une personne sélectionnée selon les besoins de l’administration. En intégrant ce poste, vous serez titularisé dans un grade de la hiérarchie administrative. Dans ce cadre, les possibilités d’évolution de carrière sont envisageables. Ainsi, en acquérant de l’expérience, vous serez en mesure de développer une meilleure vision des enjeux du secteur et profiter de différentes formes de mobilité telles que :

Lire également : Les bonnes raisons d’utiliser un annuaire de service client

  • La mutation ;
  • La disponibilité ;
  • Le détachement ;
  • L’intégration directe dans un autre cadre d’emplois.

Tirez avantage d’une rémunération évolutive

Le métier d’agent territorial s’avère être avant tout, un emploi stable muni d’une rémunération à la fois attractive et évolutive. En effet, les salaires de ce secteur sont en moyenne plus élevés que ceux du secteur privé. Dès lors, vous pourrez profiter d’une meilleure rémunération au fur et à mesure que vous monterez en catégorie (A, B et C). 

Quelles sont les étapes pour viser la fonction publique territoriale ? 

Selon l’INSEE, la FPT regroupe près de 1,9 millions d’employés soient un tiers des fonctionnaires établis en France. Ce chiffre démontre à quel point les besoins en recrutement sont importants. D’ailleurs, la FPT regroupe huit filières dans lesquelles vous pourrez miser : administrative, animation, culturelle, médico-sociale, police municipale, sapeurs-pompiers, sportive et technique. Ainsi, pour devenir fonctionnaire territorial, trois étapes s’imposent.

Etape 1 : Sélectionner une orientation

Créée en 1984, la FPT permet de rassembler sous un même statut les agents des communes, des départements et des régions. Pour y appartenir, il vous faudra à prime abord, choisir votre orientation. Dans cette optique, pour décrocher un poste en agent territorial, vous devez identifier la fonction dans laquelle vos compétences sont sollicitées.

Etape 2 : Participer au concours

Participer au concours représente la voie royale pour intégrer le secteur public. Organisé par le CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale), les Centres de gestion ou les collectivités ; cette étape permet de viser un poste selon vos diplômes et votre ancienneté au sein des services publics.

Etape 3 :  Dénicher un poste

Réussir un concours ne suffit guère pour devenir agent titulaire de la FPT. Dans ce cadre, il vous faudra prospecter les collectivités pour parvenir à obtenir un poste. Toutefois, en validant l’étape précédente, vous serez inscrit sur une liste d’aptitude nationale valable pour une année et renouvelable deux fois. Ainsi, pour mettre les chances de votre côté, pensez à constituer un réseau pour vous tenir au courant des futures opportunités.