Sign in / Join

Comment savoir quelle est ma caisse de retraite complémentaire ?

Aujourd'hui, tous les employés contribuent à ce que l'on appelle la pension complémentaire obligatoire. Il s'agit d'un dispositif qui vise à compléter les avantages du régime de retraite de base. Les organisations responsables de ces cotisations sont nombreuses selon votre statut : on compte l'IRCANTEC, l'ARRCO (Association for the Supplementary Pension Plan of Employees) et l'AGIRC ou la CNAVPL, MSA... Toutes ces organisations compléteront la part du CNAV (Caisse nationale d'assurance pension) ou d'un autre fonds (RSI par exemple) selon le statut de la personne concernée. Voici un article qui vous aidera à voir plus clairement et à anticiper le montant de vos cotisations avant votre retraite. Vous trouverez également les informations pour contacter chaque organisme de retraite en fonction de votre statut actuel ou passé, ainsi que certains outils tels que le calculateur de pension et d'autres informations utiles.

A lire également : Qu'est-ce qui compose les charges fixes ?

Chaque personne peut avoir été affiliée à plusieurs organisations au cours de son long carrière, en fait, il est tout à fait possible d'avoir été un employé non cadre pendant 5 ans, puis un cadre pendant 10 ans et enfin un employé du secteur privé ou même un chef d'entreprise.

A découvrir également : Comment faire un projet immobilier ?

Le nombre de points accumulés dépend du montant du salaire puisque la contribution est proportionnelle au revenu. Tout au long de sa carrière, il accumule des points et une fois qu'il aura atteint l'âge de la retraite, il pourra prétendre à une pension complémentaire.

Retraite pour les employés du secteur privé

Concrètement, chaque mois, l'entreprise déduit en moyenne 6% du salaire de chaque employé et verse ce montant à l'une des organisations. Ce retrait n'est appliqué que dans la limite plafonnée par la sécurité sociale, à savoir 2885 euros par mois.

Pour les employés non cadres, le prélèvement peut atteindre 16 %, soit trois fois le montant du plafond mensuel de la sécurité sociale.

Ainsi, toutes les sommes versées à l'ARRCO/AGIRC sont ouvertes aux salariés complémentaires points pour la retraite. Ces fonds ont également mis en place des systèmes de solidarité qui donnent aux personnes à la recherche d'un emploi la possibilité de ne pas payer la totalité des points accumulés au fil des mois.

Il en va de même pour les employés en congé de maladie qui obtiennent également des points de retraite même s'ils sont médicalement incapables de travailler.

Bon à savoir : À la retraite, les employés (cadres et non-cadres) peuvent bénéficier d'une augmentation s'ils ont encore des enfants à charge.

Si vous souhaitez connaître le nombre de points que vous avez acquis au cours de votre carrière, vous pouvez consulter votre relevé sur le site web concerné (ARRCO ou AGIRC) : nous vous demanderons de créer votre espace personnel pour accéder à votre compte. Ainsi, sans avoir à vous déplacer, vous pouvez connaître l'état de votre pension complémentaire et consulter le nombre de points gagnés. Vous pouvez également utiliser l'onglet Contact pour demander des informations sur votre situation.

Comment contactez-vous ces différentes organisations ?

C'est possible qu'après avoir consulté votre déclaration, vous ne soyez pas d'accord. Dans ce cas, il est possible de contacter un conseiller de l'organisation concernée.

Contact Ircantec : Cette organisation ne compte que deux agences (à Paris et à Angers), il est possible de prendre rendez-vous à l'agence parisienne les lundi, mardi et mercredi de 9h00 à 17h00. Ou à la succursale d'Angers du lundi au vendredi de 9h00 à midi et de 14h00 à 17h00.

  • Adresse de l'agence parisienne : 12 avenue Mendès France 75014 Paris cedex 13.
  • Adresse de l'agence d'Angers : 21 rue Auguste Gautier 49100 Angers.
  • Numéro de téléphone : 02 41 05 25 38. Non à appeler pour prendre rendez-vous à Paris et à Angers.
  • Adresse du site Web : https://www.ircantec.retraites.fr

Contactez l'Arrco/Agirc : Il est possible de rencontrer un conseiller dans l'un de leurs centres d'information. Cela ne peut être fait que sur rendez-vous, en semaine uniquement de 8h30 à 18h00. Pour gagner du temps au téléphone, il vous est demandé d'apporter votre numéro de sécurité sociale.

  • Numéro de téléphone : 0820 200 189. Coût : Le prix de l'appel varie selon l'opérateur plus 9 cents par minute.
  • Prenez rendez-vous avec un conseiller : Tout d'abord, vous devez identifier le centre de conseil le plus proche de chez vous, pour cela lorsque vous êtes sur la page d'accueil du site Arrco/Agirc, cliquez sur la barre du milieu « localisez votre centre d'information »
  • Adresse Internet : https://www.agirc-arrco.fr

Retraite pour les indépendants

Tout comme les employés, les travailleurs indépendants contribuent également à leur retraite. Le pourcentage de cotisation (17,75 % sur le plafond du laissez-passer social et 6 % sur tous les revenus d'activité) est appliqué non pas au salaire, bien entendu, mais au revenu d'activité.

Pour les débutants et les artisans, l'organisme de perception était le RSI, mais récemment, c'est le SSI (sécurité sociale pour les indépendants). En ce qui concerne les libéraux les indépendants sont concernés, ils contribuent à la CNAVPL.

Le SSI (ex RSI)  : Il est possible de connaître vos droits à pension grâce à la déclaration de situation individuelle. Il résume les droits acquis en tant qu'entrepreneur, mais également ceux acquis antérieurement dans le cadre d'autres régimes. Il peut être téléchargé en ligne sur le site Web Secure-Independents. (voir ci-dessous). Il est également envoyé systématiquement tous les 5 ans aux personnes touchées de plus de 35 ans pour information.

  • Numéro de téléphone : 3698 (urssaf) numéro non surtaxé, un conseiller vous informera les jours ouvrables de 09h00 à 17h00.
  • site web : https://www.secu-independants.fr
  • Envoyer un e-mail : Connectez-vous au site ci-dessus et cliquez sur « envoyer un e-mail »
  • Prenez rendez-vous avec un conseiller de l'agence la plus proche. Sur cette même page : « prendre rendez-vous »
  • Envisagez-vous de prendre votre retraite ?
  • :

La CNAVPL  : Elle compte un million de contributeurs, et comprend le fonds national lui-même et dix fonds de pension complémentaires. (Carte, Grotte, Charme, Cavo, Carpinko, Cavamac, Cavoc, Carpe, Cipav, Corne). Le système de contribution est similaire à celui du SSI, même si les taux sont différents.

  • Adresse : Caisse nationale d'assurance retraite pour les professions libérales. 102 rue Mirosmenil 75008 Paris.
  • Téléphone : 01 44 95 01 50
  • Adresse Internet : www.cnavpl.fr
  • www.info-retraite.fr : sur ce site, vous trouverez des informations sur votre retraite.

La retraite pour les agriculteurs

La MSA  : Les agriculteurs non salariés contribuent et perçoivent leurs pensions de la MSA (mutuelle sociale agricole) Elle est composée d'une pension de base (MSA) et d'une pension complémentaire obligatoire (RCO), elle-même gérée par la MSA. Les conditions de retraite sont les mêmes que celles du régime général. Une pension minimale a été introduite pour les retraités dont la pension est insuffisante pour vivre correctement.

  • Adresse postale et adresse Internet (Pour savoir où se trouve la caisse RSA la plus proche par département et pour connaître votre adresse e-mail) :
  • Sur ce même site, vous pouvez envoyer un e-mail à l'agence MSA de votre département.
  • Assistance en ligne pour les problèmes de connexion ou de mot de passe : https://www.msa.fr/lfy/web/msa/assistance-internet

Show Buttons
Hide Buttons