Sign in / Join
Ces règles juridiques à respecter lorsqu'on pose une réclamation

Ces règles juridiques à respecter lorsqu'on pose une réclamation

Avec la mise en distance qui s'est opérée entre les individus du fait de la démocratisation d'internet, on peut remarquer que de nombreuses personnes pensent pouvoir agir comme elles le désirent en toute impunité. C'est notamment assez frappant lorsqu'il s'agit de déposer une réclamation où certains consommateurs n'hésitent pas à insulter les entreprises via leur service client. Néanmoins, même si vous n'avez pas d'interlocuteur en face de vous, il existe quelques règles juridiques à respecter. En voici quelques-unes que nous vous conseillons de connaître !

Il est interdit d'insulter son interlocuteur ou de faire des menaces

Lorsqu'on porte une réclamation auprès d'un vendeur via un marketplace par exemple, on peut être tenté par le menacer afin d'obtenir rapidement réparation. Par exemple en lui écrivant “si vous ne me remboursez pas immédiatement sur le champ, je vous mettrai une évaluation négative”. Même si vous n'avez pas été satisfait d'un produit ou d'un service, il y a certaines procédures à suivre avant d'obtenir le remboursement, comme de retourner le produit par exemple.

A lire également : Quelles sont les fonctions de l'entreprise ?

Si nous insistons là-dessus, c'est parce que les insultes et menaces pourraient se retourner contre vous. En effet, si vous tombez sur un vendeur qui connaît ses droits et qui dépose une plainte de son côté, vous pourriez perdre gros.

Toute demande abusive ou infondée sera également rejetée par un médiateur

Imaginons la situation suivante : après avoir utilisé un produit durant un an, vous décidez d'appeler le service de réclamation en utilisant un annuaire dédié. Problème : les délais pour le retour étaient de 2 semaines et vous n'êtes donc plus éligible à un retour ou à un remboursement. Il s'agit alors d'une demande abusive qui n'a pas lieu d'être et que la boutique refusera catégoriquement. Sachez au passage que même si vous passez par un service de médiation, vous n'obtiendrez pas gain de cause !

A voir aussi : Comment créer une SARL ?