Monétisation des données personnelles : tirer profit de ces informations de manière responsable

Avec la numérisation croissante de la société, la quantité de données personnelles générées chaque jour augmente de façon exponentielle. Ces informations sont collectées via des interactions en ligne, des achats, de la géolocalisation ou encore des réseaux sociaux. Chaque internaute laisse derrière lui une multitude d'informations. Elles représentent  une formidable opportunité économique pour les entreprises détentrices. Leur analyse les aide à mettre en place une meilleure stratégie commerciale. Elles sont également en mesure de les monétiser, à condition de respecter toutes les conditions relatives à la protection des données.

Les défis de la monétisation directe des données personnelles

Pendant longtemps, la monétisation des données personnelles s'est faite de manière assez directe. Les entreprises revendaient purement et simplement les informations collectées sur leurs clients à des tiers, sans aucun contrôle sur leur utilisation future. Cette approche présentait plusieurs inconvénients majeurs qui entraînent aujourd'hui son obsolescence.

A découvrir également : Quels sont les services d'un expert en référencement SEO à Paris ?

Risques juridiques

Avec l'entrée en vigueur du RGPD en 2018, la revente non consentie de données personnelles est devenue risquée sur le plan légal car elle contrevient au droit à la vie privée des individus. Les amendes pour manquement au RGPD peuvent atteindre plusieurs millions d'euros.

Réputation en jeu

De plus en plus de consommateurs sont sensibles au respect de leur vie privée par les marques. Une exploitation abusive des données peut nuire gravement à l'image d'une entreprise et entraîner une perte de confiance.

A lire aussi : Les rats dans vos locaux professionnels : faites appel à une entreprise de dératisation !

Contrôle limité

En revendant ces données, vous perdez tout contrôle sur leur destination et leur usage. Rien ne garantit qu'elles ne seront pas revendues à leur tour ou exploitées à des fins prohibées (marketing non consenti, discrimination, etc.).

Opacité des revenus

Le prix de revente des données en bloc est souvent dérisoire par rapport à leur véritable valeur économique une fois analysées et valorisées de manière plus fine. Cela ne permet pas une monétisation optimale.

Solution non pérenne

La cession définitive des données ne crée pas de liens durables avec les clients concernés, contrairement à d'autres modèles respectueux de leurs consentements et préférences actualisés.

Les régies publicitaires spécialisées, des intermédiaires de confiance

Afin de contourner les limites de la revente pure et simple de données, de nombreuses entreprises ont choisi de faire appel à des régies publicitaires. Elles sont expertes dans la valorisation éthique des bases clients.

Ces plateformes disposent des compétences et outils leur permettant de monétiser efficacement les données via des campagnes promotionnelles sans pour autant mettre en danger la vie privée des individus. Leur fonctionnement repose sur trois piliers clés :

  • Respect absolu du RGPD : les régies s'assurent systématiquement du consentement explicite des personnes ciblées et ne conservent les données que temporairement.
  • Transparence totale : contrairement à la revente en bloc, les clients restent maîtres des utilisations de leurs informations. Ils disposent d'un droit d'opposition à leurs données.
  • Ciblage qualifié et éthique : grâce à des technologies avancées comme l'anonymisation et le matching des profils, les régies adressent des publicités ultra-personnalisées.

De fait, ces intermédiaires offrent aux détenteurs de bases de donner une nouvelle dimension à leurs actifs informationnels. Ils les valorisent de manière pérenne et vertueuse auprès d'annonceurs sélectionnés sur des critères éthiques.

Les modalités pratiques de la valorisation des données via une régie

Un audit des données clients est mené afin d'évaluer leur qualité, leur fraîcheur et leur conformité juridique. Des recommandations permettent d'optimiser le ciblage. Un formulaire de consentement explicite est soumis aux personnes concernées pour recueillir leur autorisation quant à l'utilisation de leurs informations à des fins promotionnelles, dans le respect de leur libre-arbitre. Un appairage anonymisé des profils clients est réalisé, croisant ces données avec d'autres bases afin de créer des segments ultra qualifiés tout en protégeant l'anonymat. Les annonceurs partenaires font quant à eux l'objet d'une sélection pointue au regard de leurs politiques et offres. Une plateforme hautement sécurisée permet alors la mise en relation ciblée. Un suivi analytique des campagnes vient affiner continuellement les performances. Une partie convenue des gains générés est reversée sous forme de commissions à l’entreprise détentrice des données personnelles.

La monétisation vertueuse, un nouveau paradigme pour valoriser ses données

Dans un environnement où l'attention portée à la protection des données personnelles ne cesse de s'intensifier, il est devenu indispensable pour les entreprises de repenser en profondeur leur façon de valoriser les précieuses informations collectées sur leurs clients.

Si la monétisation directe par revente pure et simple de ses données appartient désormais au passé, il existe heureusement des alternatives répondant à la fois aux impératifs économiques, éthiques et juridiques.