Tout savoir sur la publication des annonces légales 1

Tout savoir sur la publication des annonces légales

Plusieurs formalités dans la vie d’une entreprise requièrent la publication d’annonces légales. Il s’agit entre autres la constitution d’une entreprise, du changement de siège social de votre structure ou encore de la dissolution d’une entreprise. Pour ce faire, il est important de se tourner vers un journal d’annonce légale habileté dans la circonscription de création de l’entreprise. Quel type de format choisir ? Quel est la démarche pour réaliser cette publication ? Quel en est le prix ? Les réponses à toutes ces questions et les informations utiles sur la publication d’une annonce légale sont à découvrir dans cet article.

Importance de la publication d’une annonce légale dans un journal habilité

Plusieurs événements dans la vie d’une entreprise peuvent justifier la publication d’une annonce légale dans un journal d’annonces légales (JAL). Il s’agit entre autre de la création d’une société ; du changement de dénomination d’une entreprise ; du transfert du siège social d’un lieu vers un autre ; de la session de certaines parts sociales ; de la modification du capital social ou encore du changement du statut juridique de la société.

A voir aussi : Comment gérer les contrats de cession de brevet

La publication d’une annonce légale est une étape obligatoire dans le processus de mise sur pied d’une société. Cet acte permet d’informer le public sur la création ou le changement éventuel intervenu dans l’entreprise. C’est donc un impératif de respecter cette obligation en veillant à ce l’annonce soit publiée à la date convenue. Vérifiez également que l’annonce est publiée par un journal d’annonces légales habilité, car tous ne le sont pas. Vous trouverez la liste des journaux habilités sur l’annuaire officielle du service publique en ligne.

Différents formats à utiliser pour une annonce légale

Deux options de formats sont disponibles pour faire une annonce légale : le format papier et le format numérique.

A lire également : Protéger ses actifs : les bases du droit des marques en France

Tout savoir sur la publication des annonces légales 1

Utilisation du format papier pour une annonce légale

Il s’agit de la plus ancienne et également la plus classique. Pendant longtemps, c’était le seul moyen qu’avait un entrepreneur pour réaliser une publication de son annonce légale. L’annonce était faite dans le journal à la date définie au moment de la rédaction de l’annonce.

Utilisation du format numérique pour une annonce légale

La publication d’une annonce légale est une pratique récente qui a pris de l’ampleur ces dernières années. Elles sont plus rapides et les sites internet dédiés sont assez faciles à manipuler. En passant par une plateforme en ligne, vous avez la possibilité de suivre l’évolution de votre demande en ligne jusqu’à la parution. Pas besoin dans ce cas de faire des recherches des journaux habilités car les sites en ligne s’en chargent à votre place. L’administration même s’est arrimée à cette nouvelle donne étant donné que plusieurs Greffes des Tribunaux acceptent déjà des annonces légales qui ont été effectuées en ligne.

Contenu: un élément essentiel d’une annonce légale

Le contenu d’une annonce légale est fixé par le législateur et comprend notamment les mentions suivantes : le type de société ; la raison sociale ; le capital social ; l’adresse du siège social ; l’identité complète des dirigeants ainsi que leurs adresses ; le domaine d’activité et la ville du registre du Commerce.

Dans le cas où vous avez du mal à gérer tous ces détails par vous-même, n’hésitez pas à vous faire accompagner par des professionnels.

Les informations obligatoires à inclure dans une annonce légale

Une annonce légale ne doit pas seulement être publiée dans un journal habilité, elle doit aussi respecter des règles strictement définies. Effectivement, il y a une formalité à réaliser. On peut citer notamment les annonces de création de société, les annonces pour une modification statutaire (changement de dirigeant ou augmentation du capital social), les annonces relatives au transfert de siège social, celles liées aux dissolutions/liquidations, etc.

Quelle que soit la nature de l'annonce légale en question, il y a toutefois des mentions qui sont communes aux différentes démarches. D’une manière générale, toute annonce légale comprendra :
• La forme juridique : SARL/EURL/SAS/SASU/SCI…
• L’intitulé complet avec tous ses sigles (SIREN / SIRET)
• L’énonciation des caractéristiques sociales comme le montant du capital social.

D’autres informations doivent aussi être mentionnées dans votre annonce légale telles que :
• Nom et prénoms du gérant ou président s'il s'agit par exemple d'une SARL ou SA,
• Date de constitution ainsi que sa durée,
• RCS suivi du nom et ville où se trouve le greffe où sera immatriculée la société,
• L’objet social,
• Le siège social (adresse complète),
• Nom et adresse du ou des commissaires aux comptes s'il y en a,
• Les clauses statutaires relatives au fonctionnement de la société, notamment les modalités de direction, les conditions d'admission et de cession des droits sociaux.

Toutes ces informations doivent être mentionnées avec une grande précision dans l'annonce légale. Si vous ne maîtrisez pas parfaitement le sujet, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour éviter toute erreur susceptible d'entraîner des conséquences désagréables pour votre entreprise. Il existe ainsi différentes solutions en ligne qui offrent un service complet afin que vos annonces soient conformément rédigées et publiées dans les journaux habilités.

Les erreurs à éviter lors de la publication d'une annonce légale

La publication d'une annonce légale est une étape incontournable pour toute entreprise. Il ne faut pas prendre cette formalité à la légère. Effectivement, des erreurs peuvent survenir lors de sa rédaction ou de sa publication et causer des conséquences graves pour votre entreprise.

Premièrement, vous devez vérifier que toutes les informations mentionnées dans l'annonce légale sont exactement celles qui figurent dans les statuts de l'entreprise. Toute erreur peut remettre en cause la validité juridique du document et engendrer un refus par le greffe compétent.

Deuxièmement, vous devez publier votre annonce légale dans un journal agréé de votre département. Utiliser un journal non-agréé risque d'entraîner une invalidation pure et simple de l'annonce ainsi qu'un rejet de votre dossier auprès du greffe compétent.

Évitez autant que possible les retouches après validation finale du contenu au risque d'avoir une annonce illisible ou incompréhensible pour vos lecteurs. Les corrections apportées après coup peuvent être mal appréciées par le greffier qui se chargera ensuite des formalités de dépôt.

La publication d'une annonce légale est une démarche importante et délicate qui ne doit pas être prise à la légère. Vous devez mettre tous les atouts de votre côté pour réussir cette étape incontournable dans la vie juridique de votre entreprise.