Un aperçu complet sur le métier de courtier en énergie

Dans le domaine de l’énergie, un courtier travaille en tant que consultant pour mettre en relation, les clients et les fournisseurs. Il peut s’agir d’un fournisseur d’électricité ou d’un fournisseur de gaz qui propose plusieurs offres. En tant qu’intermédiaire, il n’effectue aucune vente, car il propose seulement ses services pour comparer les offres disponibles. À l’aide de cet article, vous allez comprendre davantage le métier d’un courtier en énergie.

Missions

Avant de proposer quoi que ce soit, le courtier en énergie se doit de comprendre les besoins de ses clients et de comprendre leur situation. Ensuite, il effectue un audit sur les dépenses énergétiques pour voir s’il y a une meilleure offre disponible. La plupart du temps, il lance un appel d’offres pour que les fournisseurs puissent présenter les offres adaptées. Bien sûr, le courtier gaz doit assurer que le coût entre dans le budget de ses clients. 

A voir aussi : Quel est l’intérêt de faire appel à une agence d’assistance WordPress ?

Rémunération

Pour ce qui est de la rémunération d’un courtier en énergie, on parle de courtage. Ce dernier prend la forme d’une commission que les fournisseurs versent en contrepartie des services fournis par le courtier. C’est à partir du courtage que les fournisseurs réduisent les coûts sur la commercialisation. 

Dans d’autres cas, les courtiers peuvent facturer un montant fixe à ses clients par rapport à la prestation de services.

A découvrir également : Qu'est-ce qu'un cabinet de conseil en ressources humaines ?

Missions de courtage 

Il faut noter que lors du courtage, plusieurs étapes sont à considérer pour atteindre les objectifs. Cela inclut :

  • La signature d’une convention et d’un mandat de courtage ;
  • La collecte d’informations ;
  • L’audit énergétique et la négociation d’un contrat ;
  • Le lancement et la gestion des appels d’offres ;
  • L’analyse des feedbacks ; 
  • L’accompagnement et la mise en place d’un contrat.

La signature d’une convention et d’un mandat de courtage

Avant une quelconque collaboration entre le courtier en énergie et l’entreprise, il faut établir une convention qui fait office de contrat entre les deux parties. Dans cette convention, on inclut la mission, la durée, la rémunération et les clauses de confidentialité. De cette façon, il pourra représenter l’entreprise dans la négociation auprès des fournisseurs de gaz.

La collecte d’informations

C’est une étape qui peut se faire de deux manières, soit manuellement, soit automatiquement. Les clients doivent en mesure de fournir les factures des fournisseurs d’énergie en cours, les contrats et toutes les données essentielles pour l’appel d’offres.  

L’audit énergétique et la négociation d’un contrat

Avant le lancement des appels d’offres, le courtier en énergie va analyser la situation et élaborer une stratégie pour faciliter la recherche d’offre. C’est à partir de l’audit énergétique que la mission peut continuer.  

Le lancement et la gestion des appels d’offres

Lorsque le dossier est enfin prêt, on passe maintenant à l’action. Toutefois, il faut préciser que tout peut évoluer en fonction des besoins et des consommations. 

L’analyse des feedbacks

Dans cette étape, le courtier en énergie va assurer que les besoins et le budget de ses clients sont respectés par les fournisseurs. Cependant, les propositions restent une recommandation, ce sont les clients qui ont le dernier mot dans le choix de fournisseur. 

L’accompagnement et la mise en place d’un contrat

Après avoir choisi le fournisseur qui répond aux besoins de ses clients, le courtier en énergie veille à ce que tout soit dans les règles jusqu’à la signature et la mise en place du contrat.