Sign in / Join
black smartphone near person

Les avantages et les inconvénients de la flexibilité dans le travail

Vantée par de nombreuses entreprises, la flexibilité au travail présente de nombreux avantages, que ce soit pour l'employeur ou les employés. Il ne faut pas pour autant occulter les inconvénients que représente cette nouvelle façon de travailler. Quels sont donc les avantages et les inconvénients de la flexibilité ?

Qu'est-ce que la flexibilité au travail ?

La notion de flexibilité au travail renvoie au fait d'adapter les ressources humaines d'une structure entrepreneuriale pour faire face aux variations de son activité.

A lire aussi : Quels sont les débouchés d’une formation sur les métiers du digital ?

Il s'agit donc tout d'abord de la capacité de l'entreprise à s'adapter pour faire face à toutes les contraintes de marché. Pour cela, l’employeur doit rendre ses salariés plus flexibles en les accompagnant dans cette nouvelle organisation.

Flexibilité au travail : quels sont les avantages ?

Temps partiel, organisation différente des équipes, télétravail, la flexibilité gagne du terrain dans les entreprises, et ce, quelle que soit leur taille. Cet engouement est directement lié aux avantages qu'en retirent aussi bien l'employeur que les salariés.

A découvrir également : Comment gérer les conflits en entreprise ?

Une meilleure répartition de la charge de travail

Quelle que soit le secteur d’activité, une entreprise peut pas avoir à faire face à des périodes plus chargées. A l’inverse, il peut y avoir des creux dans l’activité, du fait par exemple de la saisonnalité de cette dernière.

Grâce à la flexibilité en entreprise, il est possible de prévoir des contrats de travail avec des horaires ou des tâches flexibles. Cette souplesse permet à l'employeur de faire face à une surcroît d’activité et de mieux répartir sa base salariale en fonction de l'activité.

Limitation des heures supplémentaires

Une évolution de l'organisation du travail intégrant davantage de flexibilité au sein de l'entreprise intéresse à la fois les salariés et l'employeur.

En effet, avec davantage de souplesse quant à la répartition des heures travaillées, le dirigeant peut mieux maîtriser le nombre d'heures supplémentaires effectuées. Ces dernières représentent un coût très important pour l'entreprise.

Pour les salariés, ça évite d'empiéter sur le temps de repos.

Diversification des tâches effectuées par les collaborateurs

La répétition des mêmes tâches au quotidien, est source de pénibilité et de perte de motivation pour nombre de collaborateurs au sein d'une entreprise. La flexibilité au travail permet précisément de rompre avec cette routine et de proposer diverses missions à un certain nombre d’employés. Bien évidemment, il faut que ces missions restent dans le cadre du contrat de travail de chaque salarié.

Possibilité de proposer le télétravail

Quand le métier s'y prête, la solution du télétravail est celle qui est la plus appréciée des salariés. À cause de la pandémie de covid 19, cette pratique a tendance à se généraliser dans bon nombre de structures, et ce, quelle que soit leur taille.

Le télétravail est souvent synonyme de confort et d'épanouissement pour les salariés. C’est également une source d’économie de temps de transport qui peut se traduire par une moindre dépense des frais de déplacements pour les travailleurs. C'est également un temps qu'ils peuvent consacrer à leur vie privée.

Pour l'entreprise, cela permet de maîtriser certains coûts, et donc d'accroître sa rentabilité.

people doing office works

Flexibilité au travail : des avantages, mais également des inconvénients

Même s'ils sont nombreux, la flexibilité au travail ne présente pas que des avantages. Parmi les inconvénients les plus fréquemment cités, on trouve notamment :

  • une perte de productivité : le recours systématique à des contrats courts type CDD ou intérim peut avoir un impact sur la productivité de l'entreprise. C'est un cas de figure qui a été observé dans les années 90 où le recours aux intérimaires était beaucoup plus systématique qu'aujourd'hui. L'implication de ces travailleurs temporaires n'est évidemment pas la même que celle d'un salarié qui a un contrat à durée indéterminée ;
  • une difficulté parfois à transmettre les informations et les savoirs, et ce, malgré les modes de communication modernes comme la visioconférence. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle nombre d'entités font marche arrière sur le tout télétravail en privilégiant le télétravail partiel ;
  • une moindre cohésion des équipes et une perte du sentiment d’appartenance à un même groupe. Ces deux points sont pourtant essentiels pour garantir une bonne implication de chaque collaborateur.